Ce n’était pas moi qui le lui ai donné…

 

 

 

Il est très facile à tomber amoureux de la France.  Le plus difficile, c’est de convaincre la France à t’aimer en retour.

 

Elle est fière, la France ; la fille ainée de l’Eglise catholique, la bien aimée de la Raison…  Elle est bien consciente de ses fautes, ses faiblesses, mais elle se cache devant les étrangers – non pas en dessous de la table comme une fille petite et timide mais elle se cache en se vantant en toute sa splendeur : l’histoire, l’intelligence, la mode ; Liberté, Egalité, Fraternité… Mais elle cache son vrai cœur.

 

Au cœur, elle est perdue.  Elle se batte comme un oiseau qui s’est entré par la fenêtre et n’arrive pas à la retrouver ; elle glisse comme une araignée qui s’est promené dans le lavabo.

 

On m’as dit  « Merci d’avoir un cœur pour la France ».  La vérité ?  Si mon cœur appartient à la France, ce n’était pas moi qui le lui ai donné.  Si c’était à moi, j’aurais le garder de toute ma force.  Pourquoi donner ton cœur pour quelqu’un qui ne le veut pas ?

 

« Que votre attitude soit identique à celle de Jésus-Christ : lui qui est de condition divine, il n’a pas regardé son égalité avec Dieu comme un butin à préserver, mais il s’est dépouillé lui – même… jusqu’à la mort… »  Philippiens 2 :5-8

 

Advertisements

4 Comments

Filed under culture, fear, France/French, heart, love, random, travel

4 responses to “Ce n’était pas moi qui le lui ai donné…

  1. Je pense que vous faites quelques points très positifs dans ce poteau. J’aussi ai pensé que le Français sont comme une araignée dans un bassin de lavage, ou étaient il plus comme un poisson d’or dans une toilette ? Mais quand vous parlez français comme nous , sûrement ils vous traiteront en tant qu’un de leurs propres.

  2. meinmysmallcorner

    Je pense que les internet translation engines ne sont pas as good as nous think sometimes… 😉

  3. Oh l’outrage ! Est exactement votre cynisism au-dessus de ma prise de la langue française ce que je compterais d’une personne française…

    (http://babelfish.altavista.com/tr)

    😉

  4. Je suis d’accord avec toi. Bien que Paris est “la ville d’amour” il me semble que les français, plutôt les parisiens, ont vraiment oublié comment aimer les gens. Je le vois tous les matins dans le métro (oui, je sais…. c’est le métro… donc c’est le pire… mais quand même!) – les gens impoli, frustré avec leur vies… Même s’il y a du soleil et du beau temps leur visages sont gris. C’est triste!

    Il faut avoir un coeur pour la France si on est chrétien, sinon… qu’est-ce que elle va faire?? On sait qu’elle peut pas se cacher pour l’éternité et je suis convaincu que l’amour de Jésus est le seul chose qui peut le libérer!

    Donc vas-y Rachel… hehe… tu peut dire “Bonjoooouuuur la France!! J’ai un ami qui veut faire ta connaissance! Je te présente mon ami… Jésus!”

    Ignore the mistakes… even though I’m sure there are plenty! haha gotta love the internet translations though!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s